Tournai-Ath-Mouscron Le chantier est prévu pour une durée de 200 jours ouvrables.

On a rarement vu la salle du conseil de la cité des Hurlus aussi bondée de monde, plus de 100 personnes, que lors de la présentation du chantier de la route de la Laine, une route censée notamment désengorger le centre-ville des camions. Il faut dire que ce dossier traîne depuis plus de 50 ans !

À force de reports ou de déclarations qui en restent au stade de l’annonce, les Mouscronnois ne semblaient plus vraiment y croire. Pourtant, cette fois, cela semble donc être véritablement la bonne.

Les travaux préparatoires ont d’ailleurs commencé le 11 mars dernier et s’étaleront sur deux semaines. Ils consistent ainsi en une déviation de la chaussée de Luingne afin de pouvoir contourner la construction du futur pont-giratoire.

C’est alors que pourra réellement, et enfin diront certains, commencer le vaste chantier de la route de la Laine. Selon Sébastien Maes, ingénieur au SPW et chef de projet pour le district de Tournai, le chantier devrait être terminé pour l’été 2020. "Le chantier est effectivement prévu pour une durée de 200 jours ouvrables."

La réunion d’information a été l’occasion pour les nombreux citoyens de poser leurs questions, voire parfois d’exprimer leurs craintes.

Il leur a ainsi été expliqué que des bassins d’orage, trois pour être précis, seront aménagés le long de la route de la Laine. "L’ensemble devra permettre d’absorber jusqu’à 24 000 m3 d’eau", a pour sa part détaillé Thomas Lerycke de l’intercommunale Ipalle qui prend part à ce projet au même titre que l’IEG.

Enfin, des merlons seront également au programme. Ces aménagements vont permettre aux riverains de bénéficier d’une isolation sonore.

"Ce jour est mémorable puisqu’il illustre l’annonce du début des travaux de la route de la Laine", avait en préambule annoncé la bourgmestre Brigitte Aubert. Les riverains espèrent effectivement la croire vu les difficultés rencontrées durant le long arrêt des travaux.