Depuis hier soir la ville de Mouscron est en fête. Les allumoirs terminés, la samedi laisse place aux animations musicales avec les différentes fanfares. Des concerts improvisés se sont installés et les Hurlus n'ont pas manqué de pousser la chansonnette avec les différents artistes.
© Y-F.V.

© Y-F.V.

© Y-F.V.

Moment fort du folklore, le séquestration du Curé Adin à l'église Saint-Barthélémy. Le curé s'étant réfugié dans l'église, Un Hurlus s'occupe de lui pour le mettre en cage.
© Y-F.V.

© Y-F.V.

© Y-F.V.

© Y-F.V.

Toute la ville est en ébulition, la fête ne pouvait être manquée. "C'est vraiment incontournable pour les Mouscronnois. L'ambiance est là, tout le monde veut s'amuser. Cela fait des années que je viens et je ne pourrais pas faire sans venir" explique Michel du Mont-à-Leux.

L'hôtel de ville affiche une plaque de remerciement à Alfred Gadenne, l'ancien bourgmestre, tragiquement disparu. Le coeur est à la fête, mais les Hurlus n'oublient pas.

Les boulistes n'ont pas non plus manqué le rendez-vous, ils sont plus de 3000 durant tout le week-end.
© Y-F.V.

© Y-F.V.

© Y-F.V.

La fête se termine ce dimanche avec de nombreuses animations et le célèbre jet de Hurlus.