La zone de police de Mouscron était engagée, ce jeudi, sur le terrain de l'opération baptisée "wapipol@4", en partenariat avec les trois zones voisines de Wallonie Picarde, celles de Tournai, du Val de l'Escaut et de Comines-Warneton. 

Comme pour la première édition, l'objectif de cette opération, menée simultanément par les quatre zones de police de Wallonie picarde, était de lutter contre la criminalité transfrontalière. 

Mais également de prévenir les accidents, en réprimant la conduite sous influence de stupéfiants ou d'alcool au volant.

À Mouscron, les contrôles étaient menés sur le boulevard des Alliés et à la chaussée de Lille, au Risquons-Tout. 

Les résultats de l'opération coup de poing démontrent, une fois de plus, l'utilité de ce genre d' intervention à grande échelle.

Au total, aux douze points de contrôle, trente-deux membres des forces de l'ordre ont été mobilisés.

Ce sont 132 véhicules et 187 individus qui ont été inspectés sur l'ensemble des quatre territoires. 

Près de 30 pourcents des véhicules interceptés étaient en infraction, notamment pour défaut d'assurance, de permis de conduire, ou de contrôle technique.

Cinq personnes étaient recherchées par la police, et trois d'entre elles ont été arrêtées sur-le-champ. 

Deux procès-verbaux ont aussi été rédigés pour détention d'armes prohibées. Et quatre véhicules, en infraction, ont été saisis, dont un pour transport illégal de stupéfiants.