Mardi en soirée, l’équipe d’intervention de la zone de Police du Val de l’Escaut a été appelée pour régler un différend à Néchin. L’équipe s’est rendue sur place où elle s’est retrouvée en présence des protagonistes.

"Alors que l’intervention suivait son cours, il semble que l’une des personnes impliquées était en possession d’un bâton. Cette personne est entrée à l’intérieur de l’habitation, directement suivie par l’un des inspecteurs, indique Frédéric Bariseau, premier substitut du procureur du roi de la division de Tournai de l'arrondissement judiciaire Mons-Tournai. Ce policier s’est retrouvé enfermé à l’intérieur de l’habitation et pris à partie. Son collègue restant bloqué à l’extérieur a dû enfoncer la porte afin de secourir le premier intervenant. Durant ce laps de temps, celui-ci a été ceinturé, a reçu des coups sur le crâne et au niveau de son avant-bras à l’aide d’un outil métallique et a été dans le même temps aspergé de gaz lacrymogène. Avec l’aide de son collègue et du renfort de la zone de police du Tournaisis, les agresseurs ont pu être interpellés et ont été privés de leur liberté."

Un dossier pour coups et blessures volontaires a été initié et a été attribué à une juge d’instruction tournaisienne. En réalité, deux suspects ont été présentés devant la magistrate et l’un d’eux a été inculpé, placé sous mandat et écroué à la prison de Tournai.

Le policier blessé subit une incapacité de travail de 10 jours.