Dès 16h ce vendredi, le Nord ainsi que le Pas-de-Calais seront classés comme zones rouges pour la Belgique. Une mesure qui a été décidée par le ministère des Affaires étrangères suite à la dégradation des cas de Covid dans ces deux départements.

Afin de clarifier les choses et éviter les désinformations, l'Eurométropole Lille-Courtrai-Tournai répond aux questions les plus fréquentes. 

La frontière franco-belge est-elle fermée ?

"Non, la frontière entre la France et la Belgique reste ouverte, sans contrôle à la frontière. Les déplacements sont par contre désormais limités uniquement aux frontaliers et aux raisons essentielles, à savoir les activités professionnelles, les études, les stages, les visites à la famille, les visites médicales, le retour dans une résidence principale, etc."

Qu'est-ce que cela veut dire pour les frontaliers ?

"Pour la première fois, le statut de frontalier est reconnu. En plus des exceptions liées aux déplacements essentiels, les personnes résidant dans les zones frontalières peuvent continuer à passer la frontière pour les déplacements quotidiens de proximité et de courte durée sans devoir effectuer de test ou de quarantaine à leur retour en Belgique et sans remplir le formulaire PLF."

Que remplir dans ce formulaire PLF, Passenger Location Form ?

"En cas de retour d'une zone rouge après un déplacement essentiel de moins de 48h, il est possible de cocher
Non à la question Je suis resté à l'étranger pendant plus de 48 heures . Aucun sms ne vous sera envoyé dès lors pour passer un test et la quarantaine ne sera pas requise. Il est conseillé dans tous les cas de se munir d'un justificatif (contrat de travail, carte d'étudiant, document juridique, certificat médical, preuve de lien familial, ...) pour prouver plus facilement le déplacement essentiel dans l'éventualité d'un contrôle."