Les promus sont encore à la recherche d’un attaquant pour se lancer à l’assaut de la promotion

TEMPLEUVE C’est au bout d’un suspense haletant que les hommes d’Eddy Callaert sont allés chercher leur place en promotion pour la saison prochaine. Et Templeuve espère faire mieux que lors de ses deux précédentes montées à l’échelon national. “Le club a fait deux fois l’ascenseur” , se souvient le coach de Templeuve, Eddy Callaert. “Et une fois, il avait même fait la culbute en P2 la saison d’après.”

Ces deux avertissements ont bien été compris par la direction, qui a pris le taureau par les cornes. Ainsi, plusieurs arrivées ont déjà été entérinées. Il s’agit de Saverio Vitelli (Pâturages), de Julien Labarrère, de Jefferson Rjilo (Beloeil), de Thibaut Degavre (Soignies) et d’Adriano Greco (Estaimpuis). “Nous avons également reçu trois jeunes en prêt du RMP : Arnaud Devos, Aurélien Bailly et Antoine Vercruysse.”

Seuls Vitelli et Greco ont connu les divisions nationales. “Les autres doivent me prouver qu’ils ont leur place en promotion. Mais j’ai tenu aussi à faire venir des joueurs de caractère, qui ne lâchent rien. Déjà la saison passée, nous avions opté pour des arrivées de ce type.” Au niveau des départs, seul David Pinatello a actuellement signalé son envie d’aller voir ailleurs.

Mais Eddy Callaert prévient: “Notre mercato n’est pas encore terminé. Comme beaucoup d’équipes, j’aimerais évidemment attirer un attaquant. Mais c’est une denrée particulièrement rare. Notre accession à la promotion n’a pas été sans conséquence puisque nous avons été contraints d’élargir notre noyau. C’est notamment dans cette optique que j’ai demandé le prêt des trois joueurs du RMP.”

Au niveau des ambitions, Eddy Callaert se veut raisonnable. L’exemple de Deux-Acren n’est, pour lui, pas celui à suivre. “Deux-Acren a un niveau offensif supérieur au nôtre. Nous devons nous contenter d’un seul et unique objectif : le maintien ! Ce sera déjà un très gros défi à relever.”

La reprise se fera le 18 juin pour deux semaines d’entraînement avant une nouvelle pause.



© La Dernière Heure 2012