Le salon Job GO est un lieu d’échange primordial principalement pour les jeunes.

Fort du succès de ces deux dernières années, le salon de l’emploi Job GO repart pour un tour. "En 2018, nous avions reçu 450 visiteurs, soit plus du double de la première édition", souligne Clémence Lefebvre, chargée de projet pour le Plan de cohésion sociale (PCS) de la commune de Brunehaut.

Les communes partenaires, Brunehaut, Antoing et Rumes, font office de bons élèves en matière d’emploi. Le taux de demandeurs d’emploi inoccupés (DEI) n’a cessé de régresser ces cinq dernières années. "Nous nous trouvons en milieu rural, dans une zone qui n’est pas sinistrée", nuance le bourgmestre brunehautois, Pierre Wacquier.

Sur l’ensemble du territoire des trois communes participantes, le Forem a recensé, en février 2019, 761 demandeurs d’emploi inoccupés, contre 1 096 en 2015. Des chiffres à toutefois relativiser suite aux changements de règles de calcul.

Parmi ces personnes en quête d’un emploi, ce sont principalement les jeunes entre 18 et 25 ans qui s’étaient présentés aux précédents salons de l’emploi. Ils représentent d’ailleurs 24 % des DEI sur les trois communes.

Job GO a donc pour mission de "faire avancer ces personnes dans leurs choix", continue Clémence Lefebvre. Le salon est alors le théâtre de contacts avec les formations proposées par le Forem, notamment.

"Ce n’est pas un salon de recrutement", précise Isabelle Cabusat, coordinatrice à la maison de l’emploi d’Antoing-Brunehaut-Rumes. Même si des employeurs potentiels tiendront plusieurs des 21 stands déjà confirmés, ceux-ci n’offriront pas spécifiquement un boulot aux visiteurs qui se rendront au Job Go.

"Si le demandeur d’emploi affiche sa motivation, le contact pourrait très bien aboutir sur un PFI (Plan formation insertion), ou sur une observation du métier", continue-t-elle.

Outre la prise de contacts, les visiteurs du salon pourront bénéficier de conseils pour rédiger un CV et une lettre de motivation. "Apprendre à se vendre, c’est un outil majeur", ajoute Isabelle Cabusat.

Le salon Job GO se tiendra le mercredi 27 mars de 13 heures à 19 heures à la salle de la Malterie à Bléharies. Quatre conférences rythmeront aussi l’après-midi.