Le bourgmestre de Tournai, Paul-Olivier Delannois, n'a pas l'habitude d'avoir sa langue dans sa poche. Il le prouve régulièrement en interpellant certains dirigeants politiques, nationaux ou internationaux comme Emmanuel Macron ou Vladimir Poutine, mais également certaines célébrités à l'image de Gérard Darmon, Christian Prud'homme ou encore Philippe Bouvard.

C'est donc une nouvelle fois sur un ton humoristique qu'il s'est cette fois adressé au célèbre caricaturiste et dessinateur de presse Plantu après avoir appris qu'il quittait le journal Le Monde après cinquante années de bons et loyaux services. 

"Vous avez caricaturé tous les grands de ce monde : Obama, Macron, Mitterrand, Chirac, Sarkozy, ... Tous les grands de ce monde... sauf moi ! C'est un scandale", a-t-il notamment inscrit dans sa lettre à prendre, faut-il le préciser, au deuxième, troisième voire quatrième degré !

"Bourgmestre de la ville de Tournai, dois-je vous rappeler que ma ville fut capitale des Francs. Que serait la France sans Tournai ? Que seriez-vous si notre cité n'avait pas contribué à la grandeur de votre nation ?"

Paul-Olivier Delannois espère ainsi que cet oubli sera réparé au plus vite et que sa caricature lui sera envoyée !

"Je vous remercie déjà en vous rappelant que le surréalisme est une spécialité belge et l'autodérision ma marque de fabrique."

Une lettre datée de ce vendredi 2 avril, il s'agit donc bien de tout sauf un poisson d'avril !