Viva for life n’a pas fini de faire parler de lui. Alors que les artistes présents pour l’occasion ont été annoncés, et que les places se sont vendues en quelques secondes seulement, les problèmes liés avec le marché de Noël de Tournai font encore parler d’eux. C’est désormais le bourgmestre de la ville aux cinq clochers qui a décidé de réagir. Il a tenu à clarifier les raisons de la mise en place de toute une série de mesures, notamment sanitaires.

Alors que de nombreux commerçants auraient aimé être associés à l’organisation de Viva for life dès le début, cela n’a pas été possible pour plusieurs raisons. "Certains commerçants auraient souhaité être associés dès le départ à l’organisation. Je pense que c’eût été une perte de temps pour eux et je m’explique. Depuis de nombreux mois , nous travaillons afin de mettre sur pied cet événement mais, entre la première réunion et aujourd’hui, nous avons dû systématiquement nous remettre en question car le Codeco changeait la donne à chaque fois. Entre le projet initial et celui d’aujourd’hui, il y a un monde de différence et le commerçant qui aurait participé à la première réunion aurait été fatalement déçu et je peux le comprendre", indique Paul-Olivier Delannois.

Des réunions avec les commerçants avaient également été organisées afin de trouver des solutions à leurs problèmes. Tous ne s’y étaient malheureusement pas présentés, ne permettant pas à Paul-Olivier Delannois de les écouter et de leur expliquer ses choix.

Parmi ceux-ci, plusieurs faisaient polémiques. La mise en place de bâches noires ainsi que la circulation de plusieurs voitures sur le site étaient pointées du doigt. "Les bâches noires nous ont été imposées pour éviter que certains puissent s’amasser derrière les barrières en vue de regarder les artistes", informe Paul-Olivier Delannois. "En ce qui concerne la circulation de véhicules, aucune autorisation n’a été donnée . Il s’agissait de marchands qui s’étaient stationnés pour charger leur chalet. Le problème est maintenant réglé et le message est passé auprès des commerçants du marché de Noel."

Un point d’honneur a également été porté à la sécurisation des spectateurs. Paul-Olivier Delannois espère dès lors que l’ensemble des citoyens pourront profiter de l’événement sans donner lieu à de nouvelles polémiques.