La maison de transition d’Enghien ferme ses portes

Deux ans après une ouverture qui avait fait couler beaucoup d’encre, la maison de transition d’Enghien ferme définitivement ses portes.

Pierre Lagneaux
Maison de transition Enghien
©CPLAG
Le 14 janvier 2020, la première maison de transition en Wallonie ouvrait ses portes à Enghien. Son but était d’accueillir des détenus en fin de peine de la prison de Leuze-en-Hainaut afin de permettre leur réinsertion. Deux ans plus tard, un nouveau rebondissement...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité