Une haie ralentit un projet immobilier à Enghien

La modification de voirie de la rue Tilleul au Bois, liée à un projet immobilier, a été rejetée par le conseil communal d’Enghien à cause d’une haie.

Pierre Lagneaux
Conseil communal : modification de voirie
©CPLAG

En février et mars derniers, le projet de la société anonyme Thomas&Piron Home de construire six habitations unifamiliales à la rue Tilleul au Bois à Petit-Enghien était soumis à enquête publique. Le dossier a été abordé lors du récent conseil communal, car celui-ci entraine une modification de voirie.

"Suite à l'enquête publique, nous avons reçu dix-huit courriers de réclamation et d'observation de la part de riverains, indique le bourgmestre Écolo Olivier Saint-Amand. Ces lettres portaient toutes sur le maintien de la haie de plus ou moins deux cent cinquante mètres qui borde le terrain. Les remarques formulées étaient tout à fait pertinentes et le collège communal les a faites siennes. Nous proposons donc de mettre des conditions à cette modification de voirie en imposant le maintien de la haie et la conservation de la bande enherbée."

Une proposition d’autant plus pertinente que, comme le souligne Dominique Eggermont, échevine de l’Environnement (Écolo), la haie située à la rue Haute Folie vient d’être classée "haie remarquable".

L'échevin de l'Urbanisme, Francis De Hertog (En Mouvement) poursuit : "Nos services, la CCATM et le collège, nous demandons donc au conseil communal de voter contre cette modification de voirie. Ceci n'empêchera pas le projet de se réaliser par la suite, mais si nous acceptons le projet de Thomas&Piron en l'état, ils vont mordre la haie et elle sera détruite. Ce qui va à l'encontre de l'objectif du gouvernement wallon d'augmenter le nombre de haies plantées en Wallonie."

Par ailleurs, la CCATM souligne que si la haie est supprimée, elle devra être remplacée par d'autres aménagements. "Ce que nous proposons, poursuit l'échevin, c'est que la haie soit conservée tout en y aménageant des passages pour donner accès aux futures habitations. Il est aussi proposé que la haie soit prolongée. Et si nous voulons conserver cette haie, la voirie ne peut pas être modifiée comme le propose Thomas&Piron." Le bourgmestre ajoute : "Une concertation devra avoir lieu entre le demandeur, les services communaux et le collège afin de trouver une solution qui agrée tout le monde. Le dossier devra donc repasser au conseil communal avec cette modification. Ce que nous demandons donc aux conseillers, c'est d'être d'accord de ne pas être d'accord."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be