Eolienne de Gibecq (Ath): démarrage des opérations de montage

La proximité de la base aérienne militaire de Chièvres a contraint les partenaires à faire évoluer le projet de trois éoliennes prévues initialement, vers une éolienne unique.

M.P.
Eolienne de Gibecq (Ath): démarrage des opérations de montage
©PHOTONEWS

Luminus et l’Agence de Développement Territorial IDETA entament le montage de l’éolienne de Gibecq le 16 août prochain. Les opérations de montage devraient durer quatre jours, pour une mise en service de l’éolienne courant septembre.

Située le long de la chaussée de Soignies (au nord de la ligne TGV) sur le territoire de Gibecq (Ath), l’éolienne est une extension du parc éolien existant sur le parc d’activités économiques Orientis qui accueille déjà quatre machines dont deux sont exploitées par Ideta et Luminus.

La proximité de la base aérienne militaire de Chièvres a contraint les partenaires à faire évoluer le projet de trois éoliennes prévues initialement, vers une éolienne unique qui permettra de tirer avantage du potentiel venteux tout en intégrant les contraintes du site.

Montage en quatre jours

Dès le 16 août, les équipes techniques entameront les travaux de préparation du site qui accueillera aussi les engins de levage. Les pales, la nacelle et la tour de l’éolienne qui mesurera 123 m de haut, seront acheminées par transport exceptionnel pour être assemblées en quatre jours à la fin août. La mise en service de la nouvelle machine est prévue pour le 14 septembre.

Impact positif sur l’environnement

D’une puissance maximale de 2,2 MW, la nouvelle éolienne de type V100 aura une production estimée de 4315 MWh d’énergie verte par an et couvrira les besoins en électricité d’environ 1.165 ménages wallons. L’installation de cette machine permettra d’éviter l’émission de près de 2 tonnes de CO2 par an.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be