Que va faire Colruyt de l’ancienne gendarmerie d’Enghien ?

Enghien En mai, Colruyt rachetait l’ancienne gendarmerie d’Enghien. L’enseigne halloise a quelques pistes de réaffectation des lieux, mais encore rien de concret.

Pierre Lagneaux
rachat ancienne gendarmerie par Colruyt
©CPLAG

Il y a un peu plus d’un an, la police locale d’Enghien quittait les locaux de l’ancienne gendarmerie de la rue d’Hoves, pour s’installer dans une aile du bâtiment du CPAS situé juste en face. Le complexe immobilier ainsi laissé vide a été mis en vente aux enchères par la Régie des Bâtiments. Le prix de départ était de 450 000 € pour cet ensemble composé de deux bâtiments distincts et d’un garage constitué de quatre boxes.

L’ancienne gendarmerie se situe juste à l’entrée du magasin Colruyt d’Enghien. La célèbre enseigne ne pouvait donc que se montrer intéressée par l’achat de ces bâtiments.

Mais quels sont les projets du Colruyt Group ? "Nous sommes propriétaire des lieux depuis le mois de mai, mais tout n'est pas encore défini, indique Laurent Zanin, responsable expansion de Colruyt Group Real Estate. À l'heure actuelle, d eux pistes de projets se dessinent. Tout d'abord, nous voulons améliorer l'entrée de notre parking et la fluidité entre piétons et automobilistes au niveau de l'entrée du magasin. L'idée est d'ouvrir le terrain pour offrir plus de visibilité et de sécurité sur le parking."

En ce qui concerne le bâtiment, Colruyt semble vouloir préserver la structure de ce patrimoine. "Bien entendu, nous allons devoir faire une rénovation en profondeur du bâtiment, notamment en y aménageant plus de fenêtres et en l'ouvrant plus sur l'extérieur. Nous avons dans l'idée de proposer une occupation mixte avec des commerces au rez-de-chaussée et des logements à l'étage. Pour l'instant, rien n'est fixé et tout est encore possible."

Et comme le projet n'est toujours pas fixé, aucune phase de travaux n'est encore inscrite à l'agenda de la société halloise. "Pas mal de questions sont encore en suspens, conclut Laurent Zanin. Nous devons pouvoir y répondre avant d'entamer quoi que ce soit. D'ici quelques mois, nous y verrons plus clair et nous pourrons en dire plus sur les projets que nous réservons à ce bâtiment bien connu des Enghiennois."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be