Il roule sur les jantes afin d'échapper à la police à Ath: "Nous ne sommes pas dans le film Fast and Furious mais dans la vraie vie"

Les personnes qui accompagnaient le conducteur ont même dû le supplier pour qu'il s'arrête.

M.P.
Il roule sur les jantes afin d'échapper à la police à Ath: "Nous ne sommes pas dans le film Fast and Furious mais dans la vraie vie"
©D.R.

Le 17 avril 2020, en plein confinement, Louis (prénom d'emprunt) a commis une entrave méchante à la circulation dans l'entité d'Ath. "Nous étions quatre dans la voiture et nous avons croisé la police qui procédait à des contrôles. J'ai refusé de m'arrêter et une course-poursuite a débuté", a confié le jeune homme de 24 ans à la barre du tribunal correctionnel de Tournai.

Le prévenu vient tout juste de sortir de prison pour des faits de stupéfiants. "A cette époque, cela n'allait pas réellement dans ma vie. La drogue a causé beaucoup de mal. Actuellement, je suis calme et ne sors presque plus dechez moi".

"Vous avez mis votre vie et celle d'autres en danger"

Les personnes qui accompagnaient Louis ont même dû le supplier pour qu'il s'arrête. "Vous avez mis votre vie et celle d'autres en danger", a relevé la juge Pichueque. Effectivement, lors de cette course-poursuite, Louis n'a pas été de main morte. Il va rouler à une vitesse élevée en ne respectant pas les limitations et va même frôler des cyclistes et d'autres usagers faibles afin d'éviter une amende covid.

Le représentant du ministère public a tenu à préciser que juste avant les faits, le prévenu avait décidé de se rendre dans un magasin d'alimentation afin de se procurer une bouteille de Vodka dans le but d'organiser une soirée. "En pleine crise sanitaire, alors que tout le monde se jette sur le papier toilette et les pâtes, le jeune homme achète de l'alcool pour s'amuser", s'est-il exclamé.

Une peine d'un an de prison a été requise mais le représentant du ministère public ne s'est pas opposé à une mesure de faveur.

Lors de l'instruction d'audience, la juge Pichueque a reparcouru l'audition du prévenu. "Vous avez roulé une partie du trajet sur les jantes. Sachez que nous ne sommes pas dans le film Fast and Furious mais dans la vraie vie !"

Sans conseil pour se défendre, Louis a sollicité une peine de travail. Le jugement sera prononcé le 8 novembre.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be