Des conducteurs trop pressés ou ayant trop bu à Ath

La police d’Ath a participé à l’opération de contrôles " alcool au volant ". Vendredi, elle a mené une autre opération aux feux tricolores : 36 véhicules ont été surpris en infraction.

-
 Les policiers d’Ath, en quelques heures, ont constaté 29 franchissements à l’orange et 7 au rouge.
Les policiers d’Ath, en quelques heures, ont constaté 29 franchissements à l’orange et 7 au rouge. ©EdA - 501304090862 

La police d’Ath a mené une opération particulière aux carrefours dont le franchissement est réglé par des feux tricolores, vendredi. "Depuis plusieurs mois, il est constaté qu’une cause récurrente des accidents avec blessés sur notre entité est le non-respect des règles de priorité" indique la police. "L’incidence des carrefours est également en hausse."

"Pour ces raisons, la zone de police organise en 2023 des contrôles sporadiques aux différents carrefours avec signalisation lumineuse. Ce vendredi, notre zone de police a procédé à une opération “feux rouges”. Nos équipes sont intervenues sur différents carrefours."

"Durant ces contrôles, nos équipes ont constaté que 29 feux oranges et 7 feux rouges ont été franchis " précise la police. "Sur l’ensemble des véhicules constatés en infraction, neuf ont été interceptés. Un retrait de permis de quinze jours pour stupéfiants au volant a été ordonné. Des infractions ont également été constatées dans d’autres domaines du roulage ainsi que de non-présentation de documents obligatoires à bord du véhicule."

Des retraits de permis

Par ailleurs, la police d’Ath a aussi participé à la plus vaste opération pour lutter contre l’alcool au volant, durant la nuit de samedi à dimanche. "Le dispositif policier s’est déplacé sur plusieurs sites de l’entité" note-t-on à la police d’Ath.

"Durant cette nuit, indépendamment des interventions prises en charge par les policiers engagés sur le terrain, 28 véhicules ont été contrôlés. Tous les conducteurs ont été soumis au dépistage de l’alcool et des stupéfiants au volant. Quatre conducteurs étaient en état d’imprégnation alcoolique et une personne sous influence de stupéfiants au volant ; deux de ces personnes ont vu leur permis retiré pour une durée de quinze jours et trois personnes pour six heures."

"Des infractions ont également été constatées en matière de défaut de contrôle technique ainsi que de non-présentation de documents obligatoires à bord du véhicule."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be