En septembre 2018, N.S, membre de Bruxelles Panthères, a écrit au bourgmestre et aux conseillers communaux de Lessines pour s'opposer à la sortie du "Groupe des Nègres", une tradition du folklore local dans le cadre de la "Ducasse des Culants" à Deux-Acren (Lessines)

Le militant a envoyé un deuxième courriel pour répéter son opposition à cette tradition. "Sans réponse de votre part, je vous annonce donc que nous serons nombreux à venir à Lessines, afin de sensibiliser les habitants et les participants des pratiques racistes du Blackface et en particulier de "La Sortie des Nègres" que nous tenterons de faire annuler par tous les moyens nécessaires".

Pour le tribunal, il n'y a eu aucune menace d'attentat, N.S n'a voulu que sensibiliser les autorités politiques locales. Il n'y avait aucune crainte d'attaque dans un contexte terroriste. L'OCAM n'avait d'ailleurs pas pris cette affaire au sérieux.

Enfin, un des éléments constitutifs du harcèlement manque dans le cadre de cette affaire. Les courriers étaient adressés au bourgmestre et non à l'ASBL qui organise la Ducasse des Culants.

Le tribunal a dès estimé que les préventions contre le prévenu n'étaient pas établies. Le ministère public avait également sollicité l'acquittement.