Bien que le protocole sanitaire soit strictement appliqué depuis le début de la pandémie au sein de l’administration communale, les autorités locales favorisent l’extrême prudence. Sur base du principe de précaution garantissant la santé du plus grand nombre, le bourgmestre de la cité des Géants et le directeur général ont dû se résoudre ce mercredi matin à mettre en quarantaine vingt-sept ouvriers des services techniques

Ils ont pris cette sage décision après avoir recueilli l’avis du conseiller-médecin du travail. En effet, un agent du service technique vient d’être déclaré positif au Covid-19 alors que vendredi dernier, dans le cadre de ses missions, il a été en contact rapproché avec de nombreux collègues de travail.

"Je ne veux prendre aucun risque, ni pour le personnel, ni pour la population athoise, les agents sont donc en quarantaine, chez eux", indique le bourgmestre Bruno Lefèbvre pour qui la santé, la prudence et la sécurité demeurent actuellement l’unique priorité pour contenir l’épidémie.

Au sein de la Ville, le conseiller en prévention, sous la supervision du directeur général, a toujours veillé à l’utilisation accrue du matériel de protection (masques, gel hydro alcoolique) depuis le début de la crise sanitaire tout en rappelant sans cesse les gestes barrière.

"Le télétravail avait d’ailleurs été réinstauré avant même le dernier comité de concertation. Dans le milieu professionnel, personne n’est à l’abri même en respectant les mesures de protection"commente le maïeur. En concertation avec ce dernier et les échevins compétents, le directeur général Bruno Boël a redistribué les tâches en interne de telle sorte à continuer à assurer le meilleur service public possible à la population.