Depuis ce 1er décembre, les bassins de natation sont à nouveau accessibles aux particuliers, aux clubs et aux établissements scolaires, moyennant toujours le strict respect des mesures sanitaires. Certaines piscines ne rouvriront cependant pas avant le début de l’année prochaine. C’est le cas de celle de Nautisport (Enghien) où des tests de la qualité de l’eau sont actuellement en vue d’une réouverture officielle fixée à la date du 4 janvier prochain.

Dans la capitale du Pays Vert, la question d’une réouverture ne se pose pas dans la mesure où la piscine communale - fermée en février dernier juste avant que l’épidemie de Covid-19 ne vienne empoisonner nos vies - s’apprête à faire l’objet d’importants travaux de rénovation. La crise sanitaire n’à pas empêché les autorités communales d’avancer sur cet important dossier comme le souligne l’échevin des Sports: « Cet ambitieux projet est essentiel pour une grande partie de la population athoise. Il est donc utile de faire part à intervalles réguliers de son évolution », commente Jérôme Salingue (PS).

Les choses avancent bien puisque voici quelques semaines que le marché public a été lancé, lequel a été remporté par la société Monument Hainaut qui a notamment œuvré sur le chantier de restauration pharaonique de la cathédrale de Tournai. « Cette société est basée en Wallonie Picarde. En cette période économiquement très difficile, valoriser nos entreprises locales est nécessaire quand cela est possible », indique pour sa part le bourgmestre Bruno Lefèbvre.

Les travaux devraient débuter en février 2021, sachant que le coronavirus fait des dégâts un peu partout et que commencer avant cette date était du domaine de l’impossible pour la société désignée. « Les délais annoncés depuis le début seront toutefois maintenus et ne devraient pas dépasser une année comme prévu dans le cahier des charges », assure Jérôme Salingue. Ce dernier ajoute encore que la grue sera installée sur le chantier même afin de perturber le moins possible la circulation dans la rue de Gand qui est une voirie étroite et à sens unique.

D’ici peu, la commission communale des Sports se réunira afin de présenter aux aux élus athois qui en font parie les détails plus techniques de l’avancée du projet.

Pour rappel, un investissement de 5.000.000€ sera consenti pour remettre à neuf cette piscine de 1972 dont la fréquentation annuelle avoisine les 100.000 entrées. Dans le cadre de ces travaux qui permettront d’offrir aux nageurs de l’entité et des environs un outil beaucoup plus performant et fonctionnel, la Ville bénéficiera d’un subside appréciable de l’ordre de 1.500.000€.

Tout sera remplacé et modernisé dans un souci de réduire les consommations d’énergie (isolation de la toiture et de murs, etc.), depuis la coque du bassin qui fera place à une cuve en inox aux installations techniques en passant par les vestiaires dont l’accès sera facilité pour les personnes à mobilité réduite.

Un club house à même de générer des rentrées financières supplémentaires verra également le jour tandis que la salle de gym attenante profitera, elle aussi, de ce lifting en se voyant équipée d’un nouveau parquet.