En 2017, le gouvernement régional a décidé que tout l’eclairage public wallon devrait être converti au LED à l’horizon 2030. Cet ambitieux projet visant à réduire les consommations énergétiques et à promouvoir le développement durable concerne aussi la capitale du Pays Vert.

"Le territoire athois compte quelque 6512 luminaires dont l’entretien et la gestion sont du ressort d’Ores", rappelle Christophe Degand (MR). Comme un peu partout ailleurs, l’entité concernée est depuis longtemps éclairée par des lampes à vapeur qui produisent une lumière orangée. Ces lampes sont vouées à disparaître car elles ne seront bientôt plus fabriquées ni disponibles sur le marché.

"Dans le cadre du passage au LED, nous avons décidé de les remplacer en priorité, en plus de celles justifiant un remplacement d’urgence", poursuit l’échevin ayant ces matières dans ses attributions.

Au total, 524 lampes de ce type vont progressivement faire place à des luminaires Led de dernière génération. Ces travaux de remplacement ont débuté fin septembre dans les rues de plusieurs villages de l’entité: Houtaing, Mainvault, Villers-Saint-Amand et Ligne.

Nettement moins gourmands en énergie, ces nouveaux éclairages génèreront une économie de consommation substantielle pouvant aller jusqu’à 70%. "Pour les finances communales, il s’agit d’une excellente opération d’autant plus que les modalités de financement des travaux convenues avec Ores permettent à la Ville de ne pas devoir libérer de budgets conséquents", se réjouit Christophe Degand, également gardien des deniers publics.

Notre interlocuteur ajoute encore que les économies d’énergie et d’entretien générées annuellement seront - si pas supérieures - tout au moins égales à l’investissement consenti.

L’opération aura également un effet bénéfique pour l’environnement et le climat. Une fois que la commune sera entièrement éclairée au LED, c’est l’équivalent de 413 tonnes d’émissions de CO2 qui ne seront pas rejetés dans l’atmosphère. Cet effort contribue au plan d’action en faveur de l’énergie durable et du climat (PAEDC) mené par la ville d’Ath afin de réduire collectivement les gaz à effet de serre sur son territoire.

Autre avantage de la technologie LED, celle-ci permet de mieux utiliser la lumière en la diffusant au bon endroit, offrant un meilleur éclairage qui sécurise à la fois les riverains et les voitures circulant dans les rues le soir venu.