Ce mercredi 28 avril, les mandataires de la capitale du Pays Vert tiendront un nouveau conseil communal en visioconférence. Lors de cette séance par écrans interposés, la question de la reprise du secteur Horeca athois sera évoquée, notamment au travers du plan de relance imaginé par le groupe MR dans la perspective de la réouverture des terrasses fixée par le Codeco à la date du 8 mai prochain.

Par la voix de Serge Dumont, les libéraux proposeront à leurs deux partenaires de la majorité (PS / Ecolo) ainsi quà l'opposition La Liste Athoise d'approuver une série de nouvelles mesures de soutien en phase avec la réouverture progressive des nombreux établissements exerçant une activité Horeca sur le territoire de l'entité.

Cinq, c'est le nombre de priorités balisées par les libéraux pour oxygéner les cafetiers et les restaurateurs athois au sortir d'un confinement de plusieurs mois. Le MR demande d'abord que des facilités soient accordées aux exploitants concernés pour l'occupation du domaine public qui soit à la fois gratuite et équitable.

"L'objectif est de permettre l'aménagement de terrasses provisoires dans le cadre de la réouverture des établissements de l'Horeca en extérieur dès le 8 mai et ensuite de la réouverture totale des salles de cafés et de restaurants", précise Serge Dumont.

Deuxièmement, le MR plaide en faveur d'une extension de l'espace public pour les acteurs du secteur Horeca ne disposant pas de terrasses. "Pour ce faire, Il est envisageable que l’autorité communale mette à disposition, gratuitement et de manière équitable, les espaces publics tels que le pourtour de l’église Saint-Julien, la cour de la Tour Burban, l’Esplanade, la Grand-Place mais aussi les places des faubourgs ou des villages afin de compenser et de satisfaire les établissements qui n’ont pas la possibilité d'accueillir la clientèle à l'extérieur", poursuit le conseiller libéral.

Et notre interlocuteur d'inviter les élus de la cité des Géants à faire preuve de créativité. "La Ville pourrait aussi encourager les établissements qui le souhaitent dans divers partenariats tels que ceux initiés à Mons. A savoir la mise à disposition partagée d’une terrasse d’un établissement afin de permettre à plusieurs exploitants de faire fonctionner leur entreprise en même temps."

Au nom de son parti, ce dernier suggèrera encore la mise sur pied d'une opération de relance économique baptisée tombola Solatois, du nom de cette monnaie locale pour laquelle la Ville dispose d'un budget de 25.000€. "L’idée serait de prévoir une distribution ciblée qui coïncide avec la réouverture de l’Horeca tout en organisant un concours pour dynamiser l’opération."

Vu qu'à cette période de l'année en Belgique, la météo n'est pas toujours suffisamment favorable pour siroter un bon verre en plein air, le MR sollicite également d'octroyer jusqu'à nouvel ordre une dérogation aux cafetiers et restaurateurs afin qu'ils puissent installer des chauffages de terrasses, désormais interdits pour des raisons environnementales. "La priorité des priorités aujourd’hui est le soutien à un secteur durement impacté par la Covid."

Enfin, le MR demandera une attention renforcée pour la propreté et la convivialité des sites retenus. "Nous serons vigilants en ce concerne la propreté des espaces et en particulier la lutte contre les mégots", conclut Serge Dumont.