À l'approche du 8 mai, date officielle de réouverture en extérieur des établissements Horeca, la ville d'Ath a décidé d'élargir son plan de soutien à ce secteur très durement impacté par la crise sanitaire.

Le temps de la relance et compte-tenu des règles sanitaires limitant cette reprise aux seuls espaces extérieurs, les autorités communales feront une exception à la règle en autorisant les cafetiers et les restaurateurs de la cité des Géants qui le souhaitent à installer de manière exceptionnelle et temporaire des systèmes permettant de chauffer leurs terrasses en cas de conditions climatiques défavorables.

"Cette mesure qui contribuera à un accueil plus agréable des clients devrait donc davantage les inciter à fréquenter les établissements du secteur Horeca athois. Celle-ci sera effective à partir de ce samedi 8 mai jusqu’au 31 juillet inclus. Elle prendra fin de manière anticipée dès que la fréquentation intérieure des établissements sera à nouveau permise sans restriction", annonce le communiqué de la Ville. 

Depuis le début de la pandémie, le pouvoir local a multiplié les aides en faveur du secteur Horeca, que ce soit par le biais d'allègements fiscaux (suppression des taxes sur les enseignes et les terrasses) ou encore au travers d'opérations tels que le plan Solatoi (monnaie locale) et les chèques Cirklo.