Voilà déjà plusieurs années qu'un couple de faucons pélerins s'est installé au sommet de la tour de l'église Saint-Julien où un dispositif a été aménagé pour leur permettre de se reproduire dans les meilleures conditions possibles. La famille des rapaces ayant élu domicile dans la cité des Géants s'est encore agrandie avec la naissance, voici quelques semaines, de quatre fauconneaux. 

Trois semaines après avoir pointé le bout de leur bec, ces derniers ont fait la connaissance des ornithologues qui les suivent avec beaucoup d’attention. Le 26 mai dernier, ils ont procédé au baguage de ces magnifiques oiseaux qui, pendant tout un temps, avaient disparu de nos contrées en raison notamment de la pollution et des pesticides. 

"A l'aide d'une longue-vue ou de jumelles, ces bagues nous permettront de les identifier tout en suivant l’évolution de leurs populations", précisent les spécialistes ayant mené à bien l'opération. Lors de celle-ci, ils ont pu déterminer avec certitude le sexe des bébés faucons. Il s'agit d'unn mâle et de trois femelles qui se portent à merveille.  

L’opération de baguage est également l’occasion de vérifier plusieurs paramètres liés à la santé et au développement des faucons tels que la mesure de la longueur de l’aile, la pesée ou encore le prélèvement de duvet qui est ensuite soumis à analyse dans le cadre de la recherche d'agents pathogènes et de polluants mais également pour les besoins de l'étude des relations génétiques. Cette année, un fauconneau est plus petit et plus léger sur la balance que les autres : il s'agit du mâle ! En effet, c'est grâce au poids des jeunes que les ornithologues parviennent à sexer ces majestueux volatiles. A cet âge, le poids des femelles avoisine les 900g tandis que celui des mâles se situe plutôt aux alentours des 700g.

Vers l'âge de six semaines, après quelques exercices de musculation des ailes, les jeunes partiront à la découverte de nouvelles sensations dans le ciel ! Pendant l'été, leurs parents ne seront jamais loin et leur apprendront comment chasser leurs proies afin que les progénitures deviennent progressivement autonomes et partent à la recherche de leur propre territoire.

Après avoir été annulé en 2020 suite à la crise sanitaire, le stand "Faucons pour Tous" sera de retour le samedi 12 juin prochain entre 14h et 18h à l'arrière de l'église Saint-Julien. L'occasion pour les 7 à 77 ans de (re)découvrir cet animal fascinant, de revoir les moments clés de la nichée grâce aux images caméra prises à l'intérieur de la tour de l'édifice religieux et de l'observer à la longue-vue. Des experts pour qui les faucons n'ont plus aucun secret seront présents pour répondre aux questions des spectateurs. Les organisateurs invitent ces derniers à emporter avec eux une paire de jumelles.