Lentement mais sûrement, la vie culturelle est en train de renaître dans la cité des Géants et ses nombreux villages. Celle-ci s'épanouiera pleinement durant les grandes vacances au travers des Echappées Estivales qui proposeront une septantaine de rendez-vous aux quatre coins de l'entité. Une ambitieuse programmation mobilisant tous les acteurs du monde culturel athois que la DH vous détaillera en temps et en heure.

D'ici là, les possibilités de se divertir seront déjà bien réelles à partir de ce 9 juin, date fixée par le Codeco pour la relance du secteur culturel qui attendait ce moment depuis une éternité. A l'instar de la salle de spectacle du Palace, celle du cinéma l'Ecran s'apprête à sortir d'une longue obscurité à la différence que cette dernière est déjà accessible depuis plusieurs semaines pour les jeunes de moins de 13 ans dans le cadre de séances "parents non admis" qui cartonnent.

"Malgré la crise sanitaire, l'Ecran est un des rares pôles culturels qui est parvenu à maintenir une activité cinématographique en slalomant entre les réglementations évolutives imposées par les autorités fédérales dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19", confie Engelbert Petre, directeur de la maison culturelle d'Ath (MCA) qui, depuis 2010, a repris la gestion du cinéma de la rue du Gouvernement situé au pied de la tour Burbant.

Dès ce mercredi, en plus des enfants et des adolescents, les adultes seront de nouveau admis a l'intérieur de la salle de projection dédiée au 7ème art bien que les conditions resteront limitées en termes de fréquentation. Le maintien des distances demeurant pour l'instant d'actualité, les 240 places dont dispose l'Ecran ne pourront pas être toutes occupées simultanément. Deux sièges drevront, en effet, rester libres entre les différentes bulles sociales.

"Ce redémarrage correspond à la période de l'année la moins attractive pour les cinémas en général. Statistiquement parlant, le public a tendance à déserter les salles obscures dès qu'il commence à faire beau et chaud à l'extérieur", souligne Engelbert Petre. Notre interlocuteur se montre néanmoins confiant au regard de l'offre qui sera proposée aux cinéphiles de la capitale du Pays Vert à l'occasion de cette rentrée cinématographique. Cerise sur le gâteau, un tout nouvel écran 25% plus grand que l'ancien, permettra aux 7 à 77 ans de visionner dans des conditions encore plus optimales les premiers films figurant à l'affiche. 

Citons Nomadland, Lion d'or à Venise et triplement oscarisé mais aussi Drunk, le nouveau chef-d'oeuvre doublement primé (César & Oscar) du réalisateur danois Thomas Vinterberg programmé dans le cadre de la reprise du Ciné-Club, sans oublier Adieu les Cons, le dernier film d'Albert Dupontel ayant raflé à lui seul sept Césars et qui revient à l'affiche alors qu'il l'était déjà en octobre dernier lorsque les cinémas ont dû refermer leurs portes. Au rayon des nouveautés, le cinéma l'Ecran proposera désormais une programmation hebdomadaire et non plus mensuelle.

"Cette formule offrira une plus grande souplesse compte-tenu de l'actualité très riche des sorties", indique le directeur de la MCA. 

Vu les contraintes sanitaires qui restent en vigueur, la réservation des places en ligne est vivement recommandée même s'il est possible de les acheter sur place. Sachez enciore que le port du masque est obligatoire, sauf pour les enfants de moins de 12 ans. Afin de sécuriser la salle, des distributeurs de gel seront été installés à l'accueil. Une borne permettra de scanner directement les tickets. Le public est encore invité à se présenter 15 minutes avant la séance tout en suivant le fléchage mis en place pour l'entrée et la sortie afin d'éviter le croisement des spectateurs.