Tout au long de cet été, le Pays Vert sera une destination touristique et culturelle de premier choix. Aucun passeport sanitaire prouvant que vous êtes vaccinés ni test PCR négatif ne seront exigés pour assister à la septantaine de rendez-vous programmés dans le cadre des Echappées estivales.

Impatients de pouvoir retrouver le public après de longs mois de mis à l'arrêt contraint et forcé par la crise sanitaire, les acteurs du monde culturel athois ont décidé de s'associer aux très nombreuses associations locales pour offrir aux habitants de l'entité de multiples animations et activités durant les grandes vacances. Celles-ci s'étaleront du 30 juin au 1er septembre inclus.

"Tant la cité des Géants que tous nos villages seront mis à l'honneur durant ces Echappées estivales qui permettront à la population de faire de très belles découvertes à deux pas de chez eux", se réjouit Nathalie Laurent, échevine du Tourisme.

Cet évènement inédit associera l'Office du Tourisme, la Maison des Géants, l'espace gallo-romain, le musée de la Pierre, la maison culturelle (MCA), la bibliothèque et la ludothèque, sans oublier les comités de villages, les fanfares, les musiciens, les comédiens et artistes divers issus de la région, voire de plus loin.

Parmi les temps forts et insolites de cet alléchant programme, épinglons d'abord pour les non claustrophes des visites guidées des souterrains de la ville d'Ath. Dès 1817, les Hollandais ont remis en valeur les fortifications de Vauban avant de les compléter en 1824 par la construction d'un fort sur le mont Féron. A l'époque, le but était de protéger la cité des armées françaises. Cet imposant fortin se composait de 117 casemates qu'un long souterrain reliait à la ville. Il en subsiste de nos jours une trentaine qui sont en parfait état et classées.

Histoire de mettre à l'eau à la bouche en vue de sa prochaine exposition L'Age de la bière, l'espace gallo-romain invitera les visiteurs à venir déguster des boissons antiques tout en préparant pour l'accompagner la recette d'un plat de cette lointaine époque. Dans un autre registre, il sera possible d'accéder exceptionnellement au sommet de la tour de l'église Saint-Julien. L'occasion de partir à la découverte de l'histoire de ce monument et de son carillon tout en bénéficiant d'un panorama à 360° à couper le souffle de la capitale du Pays Vert.

Sur le site d'une autre tour, celle du donjon Burbant, les arts de la rue seront de retour avec les Petits Sorts, version allégée des Sortilèges au Château ayant dû être annulée voici quelques semaines alors que l'heure n'était pas encore aux assouplissements. De son côté, le Théâtre National a choisi quatre villes wallonnes dont Ath pour effectuer sa rentrée. A l'occasion du parcours de l'art et du végétal, 12 oeuvres réparties dans le centre-ville depuis quelques années recevront, quant à elles, un nouveau coup d'éclat.

Infos et réservations sur www.ath.be