A l'instar de la population, l’asbl Rénovation du Cortège d’Ath a pris connaissance, la semaine dernière, de la volonté du bourgmestre de la cité des Géants, Bruno Lefebvre, de se tenir prêt à organiser en cas d’autorisation tardive les festivités folkloriques dont les monstres d'osier sont les stars incontestées sur les bords de la Dendre. 

Dans un communiqué, ses membres se réjouissent de cette probable éventualité de voir se dérouler l'édition 2021 de la ducasse et ce, même si cette opportunité chamboule le fonctionnement habituel de leur association. En effet, l’asbl Rénovation du Cortège gère notamment la figuration lors du traditionnel cortège du quatrième dimanche d’août. "Cela représente pas moins de 350 personnes, enfants et adultes. Gérer la figuration n’est pas une mince affaire. Traditionnellement, la cellule de bénévoles assurant cet aspect important de la ducasse se réunit une première fois au mois de mai et ensuite enchaîne les réunions, à un rythme conséquent", rappellent les responsables de l'asbl. 

Et ces derniers d'ajouter qu'à l'heure d'écrire ces lignes, la première partie du travail, qui est de reprendre contact avec les figurants via un courrier personnalisé, est généralement finalisée. Or, celle-ci n’a pas été effectuée tant la situation sanitaire restait floue et ne permettait pas une éclaircie d’ici la fin du mois d’août.

Ces dernières semaines, la campagne de vaccination s'est toutefois accélérée, permettant de réduire à la fois considérablement le nombre de contaminations et d'hospitalisations. L’asbl va donc se réorganiser et mettre les bouchées doubles pour rattraper le temps perdu. Au lieu du traditionnel courrier, tant attendu chaque année par les figurants, surtout les plus jeunes, tous les figurants ayant participé à la dernière ducasse en date, en l'occurrence celle de 2019, seront contactés par téléphone d’ici la fin du mois de juin.

Les membres de l’asbl se partageront les contacts des différents figurants (effectifs ou réserves) afin de prendre note de leur disponibilité et des éventuels changements dans leur fiche descriptive (coordonnées, taille, poids,…). Voilà pourquoi ces derniers insistent pour que les figurants soient facilement joignables par téléphone dans jours et semaines à venir. "Ce travail s’annonce comme un vrai défi et une meilleure réactivité des figurants facilitera grandement la tâche de l’asbl."

Dans un premier temps, l'asbl Rénovation du Cortège se basera uniquement sur la liste des participants de la ducasse organisée voici deux ans tandis que le recrutement de nouveaux acteurs se fera en fonction de l’évolution de la situation sanitaire. "Si l’asbl prend contact avec les figurants, ce n’est uniquement dans l’éventualité d’une organisation de la ducasse et cela ne veut pas dire que celle-ci aura lieu même si nous l’espérons tous", tiennent encore à préciser ses responsables.