En ce qui concerne les mesures de distanciation sociale, il faut bien reconnaître que celle-ci sont plus difficiles à respecter dans les transports en commun qu’utilisent chaque jour des centaines de milliers de personnes pour se rendre au travail et à l’école. Dans le cadre des mesures sanitaires prises par le gouvernement wallon pour lutter contre la propagation de l’épidémie du Covid-19, il a été décidé de dédoubler certaines lignes de bus durant les heures de pointe scolaires à l’occasion de la rentrée des classes.

Concrètement, des autocars privés seront affrétés matin et soir pour suivre les bus des TEC transportant quotidiennement un nombre considérable d’étudiants. Ce dispositif entrera en vigueur à partir de ce lundi 16 novembre et sera probablement d'application jusqu’à la fin de l’année scolaire en juin prochain. Celui-ci concerne notamment deux lignes de bus desservant la capitale du Pays Vert. La première (nº10) relie le village de Wodecq à la gare d’Ath, la commune d’Ellezelles à cette même station ferroviaire et cette dernière à Flobecq.

La seconde (nº81) assure la liaison entre la gare d’Ath et celle de Blaton. Ce dispositif sera adapté par la société TEC en fonction de l’évolution de la crise sanitaire, du niveau de fréquentation des autobus, voire de nouvelles dispositions susceptibles d'être adoptées par l’un ou l’autre niveau de pouvoir.