Pays Vert Celle-ci investira une tour de verre dans un espace partagé avec l’office du tourisme et la Maison des Géants.

Dans un proche avenir, la Brasserie des Légendes, à qui l’on doit notamment la Gouyasse, disposera d’un espace de dégustation au cœur de la capitale du Pays vert.

Pierre et Vinciane Delcoigne, qui en sont les exploitants, viennent d’introduire auprès de la Ville une demande de permis d’urbanisme - laquelle est actuellement soumise à enquête publique - en vue de la démolition, de la reconstruction et de la transformation d’un immeuble contigu à la Maison des Géants au n° 16 de la rue de Pintamont.

Une fois rasé , le bâtiment insalubre racheté par le couple fera place à une tour ultramoderne mariant le verre et le métal. Un audacieux projet architectural imaginé par Jean-Marc Wellens (Snow Games).

"L’idée est de faire dialoguer cette future colonne et sa façade vitrée tout en verticalité avec la tour de l’église Saint-Julien située juste de l’autre côté de la rue. Le nouveau bâtiment sera construit en oblique afin que sa surface en verre reflète l’édifice religieux tandis que la partie la plus haute sera constituée d’éléments cubiques exprimant une construction inachevée s’élevant dans le ciel", indique Pierre Delcoigne.

De par son esthétique, la future tour offrira une plus grande visibilité à la Brasserie des Légendes d’Irchonwelz mais également à l’office du tourisme et à la Maison des Géants, dont le point d’accueil occupera le rez-de-chaussée.

Dédié à l’Horeca, dont la gestion sera du ressort de la Brasserie, le 1er étage comprendra une salle de restauration pour les visiteurs du musée ainsi que les touristes. Ces derniers auront l’occasion de déguster les bières de Pierre Delcoigne tout en commandant de bons petits plats cuisinés à partir des produits du terroir. Par beau temps, la clientèle pourra être servie dans la cour intérieure du château Cambier.

Le 2e niveau sera investi par les bureaux de l’ODT tandis que le 3e étage abritera les archives de la MDG tout en servant de zone de stockage.

Ce futur espace partagé repose sur un investissement de l’ordre du million d’euros qui sera pris en charge par la Brasserie des Légendes. Pour autant que l’originalité du projet ne se heurte pas à des contraintes urbanistiques, le permis devrait être octroyé début 2020.

Succès mondial

Fondée voici bientôt 20 ans dans le petit village d’Irchonwelz, la brasserie des Légendes emploie aujourd’hui 33 personnes et sa production devrait, cette année, dépasser les 20 000 hectolitres, un volume réparti entre 13 bières artisanales différentes parmi lesquelles on retrouve les célèbres Gouyasse et Quintine. Depuis le lancement de ses activités en 2000, le chiffre d’affaires de l’entreprise athoise ayant dernièrement repris la distillerie de Biercée (Eau de Villée), n’a cessé de croître pour franchir la barre des 4 000 000 €. En dehors de la Belgique, celle-ci exporte désormais dans une dizaine de pays à travers le monde dont la France, la Russie, l’Angleterre, la Suède, la Hongrie, le Canada ou encore le Japon. Pierre Delcoigne et son équipe ambitionnent à présent de séduire et de conquérir le marché chinois.