En collaboration avec la direction de l'école Georges Roland, la Ville testera à nouveau le concept de rue scolaire à la rue Hennepin durant la période du 3 mai au 30 juin prochain. L'expérience avait déjà tentée une première fois dans cette voirie du centre-ville voici deux ans, avant d'être réitérée avec succès en septembre dernier dans le cadre de la semaine de la mobiité. Elle le sera une fois encore à partir de ce lundi mais sur une beaucoup plus longue période étalée jusqu'à la fin de l'année scolaire.

Aux heures de pointe, les parents sont nombreux à subir les embouteillages aux abords des établissements scolaires de la capitale du Pays Vert - dont l'école communale Georges Roland - au moment de déposer ou de reprendre leurs enfants. La concentration de véhicules a également un impact sur la sécurité des élèves ainsi que sur la qualité de l’air qu'ils respirent au même titre que les riverains.

Repris dans le code de la route, le terme "rue scolaire" désigne une voie publique située à proximité d’une école où, temporairement et à certaines heures, l’accès des véhicules à moteur est interdit par un signal C3 complété par un panneau additionnel portant la mention “rue scolaire”, sauf si ce panneau additionnel prévoit une dérogation pour certains véhicules à moteur.

Le code de la route précise également que dans les rues scolaires, la voie publique est réservée aux piétons et aux cycles ainsi qu’aux vélos électriques. Seuls les véhicules prioritaires, lorsque la nature de leur mission le justifie, ainsi que les véhicules en possession d’une autorisation délivrée par le gestionnaire de voirie, ont accès à la rue scolaire. Le principe de celle-ci est de réserver la rue menant à l’école à la mobilité douce aux heures d’entrée et de sortie des classes. Concrètement, les automobilistes sont invités à se parquer un peu plus loin de l’école avant que les enfants, accompagnés d’un adulte, ne terminent le trajet à pied.

Les conducteurs qui circulent dans la rue scolaire le font au pas en étant tenus de céder le passage aux piétons et aux cyclistes mais également la priorité et, au besoin, de s’arrêter. De cette façon, les conducteurs ne mettent en danger ni les piétons, ni les cyclistes et ne les gênent pas. Les heures de la rue scolaire le long de la voirie concernée seront les suivants: de 8h à 8h45 le matin, de 11h50 à 12h30 le mercredi midi et de 15h à 15h45 en fin de journée. 

Au total, six emplacements Kiss and Drive dédiés au dépôt des enfants sont prévus durant la tranche horaire comprise entre 8h et 8h45. Ils seront répartis de la façon suivante:  deux emplacements au début de la de Nazareth qui jouxtent la place Croix Gaillard à gauche dans le sens de la circulation, deux autres sur la place Croix Gaillard et les deux derniers le long de la rue de l’Esplanade, à gauche dans le sens de circulation après la rue de Bouchain, face au n°12.