Après de longues semaines d’attente, 600 doses du vaccin Moderna contre le COVID-19 ont été livrées ce 31 janvier au centre hospitalier Epicura. La vaccination proprement dite des membres du personnel a débuté ce mercredi sur les trois sites du groupe hospitalier répartis entre Ath, Baudour et Hornu.

Dans un communiqué, la direction d'Epicura précise que cette campagne de vaccination au sein de ses services s’effectuera sur base des recommandations de l’Agence wallonne pour une vie de qualité (AVIQ). Celle-ci préconise de vacciner en priorité le personnel - tous départements confondus (médical, infirmier, paramédical, logistique) - officiant dans les services d'urgence ainsi que dans les unités de soins intensifs et de médecine et gériatrie. 

Les doses du vaccin commercialisé par le laboratoire américain Moderna parviendront à Epicura en plusieurs livraisons. L’AViQ assure une livraison régulière hebdomadaire, ce qui permettra d’élargir progressivement la vaccination à l’ensemble des collaborateurs du groupe hospitalier qui souhaitent en bénéficier.

Epicura souligne encore qu'une grande majorité de ses travailleurs se sont d’ores et déjà pré-inscrits sur la liste des candidats à la vaccination.  "Nous sommes heureux que celle-ci puisse enfin débuter. Le pourcentage de volontaires à la vaccination augmentera encore dans les prochains jours et nous nous en réjouissons", commente François Burhin, directeur général d’Epicura.

Si les livraisons parviennent à l’hôpital comme énoncé dans le planning communiqué par l’AViQ, la totalité du personnel employé sur les trois pôles hospitaliers - à savoir 2500 personnes dont un peu plus de 900 sur celui de Ath - pourra recevoir la première dose de vaccin en moins de deux semaines.

Ce mercredi matin, sur les neuf patients Covid encore hospitalisés à Epicura-Ath, trois se trouvaient en soins intensifs. Au total, 58 personnes ayant développé une forme grave du coronavirus sont actuellement soignées sur les trois implantations.