A nouveau endeuillée, la grande famille du folklore athois pleure ce samedi la disparition de Jean-Claude Cloquette (avec une casquette sur la photo) des suites d'une longue et pénible maladie. Agé de 68 ans, ce dernier était une figure emblématique de la traditionnelle ducasse figurant depuis 2005 sur la liste du patrimoine immatériel de l'humanité (Unesco). Ancien chef porteur de Goliath, Jean-Claude Cloquette faisait parler depuis 21 ans le géant préféré des Athois lors du fameux combat du samedi l'opposant au petit berger David sur le parvis de l'hôtel de ville. Sa grosse voix et son "je n'su nieu co mort" résonneront encore longtemps dans le coeur des habitants de la capitale du Pays Vert. A l'annonce de cette triste nouvelle, les hommages sur les réseaux sociaux n'ont pas tardé à se multiplier de la part de ses nombreux amis qui garderont un souvenir impérissable de ce personnage si attachant ayant fait toute sa carrière professionnelle à la SNCB. A sa famille, notre journal présente ses sincères condoléances.