Le bourgmestre de la capitale du Pays Vert a profité du conseil communal qui s'est tenu en visioconférence, mercredi soir, pour faire le point sur la campagne de vaccination en Belgique et de manière plus spécifique sur le site du Ceva. "A ce jour, 1.300.000 personnes ont reçu la première dose d’un vaccin, ce qui représente plus de 13% de la population adulte", indique Bruno Lefèbvre (PS).

Le maïeur a ensuite rappelé la mise en place au cours du mois d'avril d'une nouvelle phase de vaccination qui concernera la tranche d'âge des 18-65 ans souffrant d’une forme de comorbidité. Au total, celll-ci concernera 1, 5 millions de personnes sur l'ensembe du territoire. "Si le nombre de personnes vaccinées par semaine a augmenté et dépassé largement les 100.000 citoyens, l’engouement est impressionnant et dépasse les capacités, hélas bridées par les doses de vaccin disponibles. Le numéro d’appel indiqué sur l’invitation a très vite rencontré un vif succès à tel point qu’il a atteint la saturation. Pour illustrer ce fait, ce 23 mars, 55.000 appels ont été enregistrés, ce qui a engendré de très longs délais d’attente et beaucoup de frustration", ajoute Bruno Lefèbvre.

Ce dernier a ensuite communiqué les chiffres de fréquentation du centre de vaccination ayant ouvert ses portes voici une quinzaine de jours a l'intérieur du grand hall d'exposition (CEVA) situé dans le zoning des Primevères. Le premier citoyen de la cité des Géants a ainsi fait savoir que durant la première semaine d'ouverture du 15 au 21 mars, ce sont 2106 personnes à qui la première dose du vaccin a été administrée avec une moyenne de 400 vaccinés par jour, "ce qui est une très bonne moyenne pour un centre de proximité", relève-t-il. 

Du 22 mars à aujourd'hui, 2494 personnes supplémentaires ont rejoint les installations du Ceva pour recevoir la première injection du vaccin contre le Covid-19, ce qui porte à 4600 le nombre total de personnes de plus de 65 ans et de moins de 65 ans avec comorbidités ayant été vaccinées sur les bords de la Dendre. 

"Actuellement nous attendons de recevoir de nouvelles doses de vaccins mais contrairement aux autres centres qui ne sont plus (suffisamment) approvisionnés , nous avons décidé de rester ouvert et de poursuivre les vaccinations avec le peu de lots dont disposent les équipes médicales. Selon les informations en notre possession, nous devrions être livrés la semaine prochaine et retrouver un rythme de vaccination de 400 doses journalières", se réjouit le bourgmestre tout en tenant à féliciter le personnel opérationnel six jours sur sept entre les murs du Ceva et qui se démène pour accueillir et encadrer la population dans les meilleures conditions possibles.