En l’espace de quelques jours, deux vétérans du cortège de la ducasse d’Ath ont tiré leur révérence. Âgé de 68 ans, le premier, Serge Depotte, était porteur d’Ambiorix depuis plusieurs décennies (1970) mais également d’un géant moins médiatisé à l’effigie du père Louis Hennepin. Nos confrères de No Télé ont annoncé son décès ce mardi en fin de journée sur leur site Internet. L’édition 2020 aurait dû marquer sa dernière participation mais la crise sanitaire en a, hélas, décidé autrement. Ayant succombé au coronavirus, Serge Depotte était le plus ancien porteur, tous géants confondus, encore en activité au sein du traditionnel cortège folklorique organisé le 4ème dimanche d'août dans la cité des monstres d'osier. 

Depuis peu, la capitale du Pays Vert est également orpheline d'une autre figure emblématique de cette tradition qu'elle perpétue depuis plusieurs siècles. Originaire d’Ellezelles, Robert Ronse s’est éteint le 2 novembre dernier à l'âge de 90 ans. 

Ce dernier aura été l'un de ces nombreux hommes chevaux sans qui les imposants chars allégoriques ne seraient pas en mesure de se déplacer. A l’aide de ces équidés, Robert Ronse aura notamment tiré et guidé le char de la Ville ainsi que celui dès Neuf Provinces durant une quarantaine d'années.