Bien qu'amputée d'un tiers de ses effectifs, la zone de police athoise a clôturé 2019 sur un bilan très positif

Le chef de la zone de police d’Ath a dévoilé ce lundi les chiffres de l’année 2019 en matière de criminalité et de roulage. Les résultats communiqués par Frédéric Pettiaux sont globalement très positifs et ce, en dépit d’une diminution d’environ un tiers des effectifs durant l’année écoulée.

Au total, la police monocommunale a effectué l’an passé quelque 6000 interventions tout en constatant 2401 faits, tous délits confondus, soit une hausse de 2% par rapport à 2018 résultant d’un nombre plus élevé de violences intrafamiliales.

Sur le front de la criminalité, les vols dans les habitations chutent de 23% (81 faits). La baisse est encore plus spectaculaire en ce qui concerne les vols de véhicules (- 48%). La police en a dénombré 12 contre 23 au cours de l’année précédente. Les vols dans les voitures connaissent également une régression significative de l’ordre de 21% (51 faits), de même que les vols avec violence (- 14%) et les vols à la ruse (- 7%). Seules les infractions relatives aux produits stupéfiants sont en légère hausse avec 92 faits (+ 1%).

En matière de roulage, les chiffres sont là encore très bons avec une baisse des accidents avec lésions corporelles de 18%. En 2019, 73 accidents sont survenus sur les routes de l’entité, dont 69 avec blessés légers. Comme en 2018, quatre décès sont néanmoins à déplorer.

Signalons enfin que la police de la cité des Géants vient d'obtenir une 5ème étoile de l'EFQM pour l'excellence de son travail. La ZP de la ville d'Ath est la seconde organisation du secteur public en Belgique (et la première depuis plus de dix ans) à obtenir ce label de qualité internationale avec un score supérieur à 500 points. Le commandant Pettiaux et ses hommes ne sont devancés que par la police de Dubaï et ses six étoiles.  

B.D