Le futur bâtiment du centre hospitalier athois abritera notamment le service de dialyse et sera opérationnel fin 2021

Le chantier d’extension du centre hospitalier Epicura (Ath) vient de reprendre le long de la rue Maria Thomée. Entamés l’an dernier, ces travaux avaient dû être interrompus suite à un litige avec un des sous-traitants en charge de les réaliser.

« Une nouvelle équipe composée d’architectes, d’ingénieurs ainsi que d’entreprises générales et de sous-traitance a été désignée pour mener à bien le projet tout en le replanifiant de manière à rester dans les délais initialement prévus », indique dans un communiqué la direction du groupe Epicura.

Pour rappel, le bâtiment qui sortira bientôt de terre en bordure de la Dendre s’inscrit dans le cadre du plan médical d’Epicura (Crescendo) pour lequel 130 millions d’euros d’investissement seront consentis sur les trois implantations hospitalières du groupe réparties entre Ath, Baudour et Hornu.

Le bâtiment dont la construction a repris sur le pôle athois abritera de nouvelles unités dont le service de dialyse qui accueille quotidiennement un nombre important de patients. Celui-ci permettra, en outre, la rénovation des infrastructures hospitalières existantes, rendant l’hôpital de la cité des Géants plus performant et plus moderne.

B.D