Situé au bord de la Dendre orientale dans l'entité de Brugelette, le château d’Attre de style néo-classique est l'un des plus authentiques témoins du 18e siècle en Belgique. Son parc classé au coeur duquel se niche le fameux "Rocher" vaut lui aussi largement le détour. Ce site historique et touristique incontournable de Wallonie Picarde a, en outre, déjà servi de cadre à plusieurs tournages de films dont "Les Visiteurs 3" avec Jean Reno et Christian Clavier. 

Les documents qui composent son fonds d’archives concernent, entre-autres, d'importantes familles de la noblesse hainuyère sous l'Ancien Régime, et s'avèrent par conséquent du plus grand intérêt pour les historiens mais aussi pour le grand public. 

Justement séduit par leur valeur historique, le Fonds Claire et Michel Lemay est intervenu de façon décisive pour acquérir en salle de vente les archives de ce château à visiter si ce n'est pas encore fait. Ornées de sceaux bien conservés, ces archives rassemblent entre 400 et 600 documents s'étalant sur une période comprise entre le 14ème et le 18ème siècle.

De nombreuses archives ayant été perdues lors d’un incendie survenu aux Archives de l’État à Mons durant la seconde guerre mondiale, les documents en provenance du château d’Attre apportent une source de première main sur cette époque. Ils permettent de retracer l'histoire de diverses seigneuries ayant principalement appartenu à la famille Franeau. Cette dernière a acheté en 1562 le château et la seigneurie d'Attre qui, sous l'Ancien Régime, formait une seule seigneurie avec celle, voisine, d’Arbre. En outre, les archives regorgent d’informations sur une multitude d’autres seigneuries, domaines ou fiefs des environs ou liés à la famille Franeau.

Grâce au Fonds Claire et Michel Lemay qui les rachetées pour un montant de 19.000€, ces archives sont aujourd'hui conservées dans leur intégralité et peuvent faire l’objet d’un examen plus approfondi aux archives de l’État à Tournai. 

Géré par la fondation Roi Baudouin, le Fonds Claire et Michel Lemay est un acteur philanthropique de poids en Wallonie picarde. Depuis sa création en 2013, il a déjà octroyé 1,9 million d’euros à 159 projets dans les domaines économique, social, patrimonial, culturel et artistique, qui contribuent au développement socio-économique de la région. Son action perpétue la mémoire de l’entrepreneur et mécène Michel Lemay qui était un passionné de sa région et ambitieux pour celle-ci.