Ce samedi 25 septembre, de midi à 21 h 30, la base aérienne de Chièvres ouvre ses portes le temps du Chièvres Air Fest, une grande fête à l’américaine célébrant des décennies d’histoire commune entre l’U.S. Army Garrison et ses différents partenaires, dont les communes de Chièvres, Brugelette et Lens sur le territoire desquelles la base occupe quelque 750 hectares.

Lors de la conférence de presse, le commandant de la garnison, le colonel James Yastrzemsky, s’est réjoui."Il n’y a pas de meilleur endroit pour une Air Fest que la cité des Aviateurs. C’est la première fois depuis 25 ans que nous réorganisons un événement de cette ampleur. Nous aurions voulu le faire auparavant, mais les événements de 11 septembre 2001 nous en ont empêché. Nous sommes particulièrement heureux d’ouvrir à nouveau nos portes au public pour célébrer ensemble les liens d’amitié qui nous unissent mais aussi de présenter la garnison de Chièvres, notre maison sur le territoire belge bien loin de notre logis aux États-Unis."

Du côté de la Ville de Chièvres, on se félicite également de revivre une telle fête. "C’est un grand plaisir de retrouver un tel événement et j’aime à croire qu’il sera le premier d’une longue série", a déclaré le bourgmestre Claude Demarez.

De là à revoir un Chièvres Air Show, le commandant tempère: "Je trouverais magnifique de pouvoir le réinstaurer, mais cela dépend de nombreux facteurs comme la situation géopolitique ou les missions à accomplir."

BJ Scott en concert

Au programme de la journée, la base propose des expositions statiques d’avions - modernes et d’époque -, d’équipements, véhicules et pièces militaires retraçant l’histoire de la base, ainsi que des sauts en parachute assurés par les parachutistes de l’armée belge et l’atterrissage d’un A400. Rayon animations, food-trucks et buvettes viendront compléter le tableau sans oublier bien évidemment un espace réservé à la fête foraine avec manèges, labyrinthe géant, châteaux gonflables ou encore Benny, le célèbre taureau mécanique. La musique sera elle aussi bien présente avec, en apothéose, le concert de BJ Scott, véritable symbole de l’amitié belgo-américaine.

La fête se clôturera à 21 h par un feu d’artifice. L’entrée, via la rue du 7e Wing, est gratuite mais conditionnée à la présentation du Covid safe ticket. Un parking de 2 500 places accueillera les différents véhicules.