Un très grave accident de circulation s'est produit samedi, vers 18h, le long de la chaussée de Mons (N56), à hauteur de Brugelette. Pour une raison indéterminée, une voiture roulant vers Ath est entrée en collision avec l'arrière d'un camion-grue qui circulait dans le même sens. L'engin appartient à la société Infrabel qui effectue actuellement non loin de là d'importants travaux ferroviaires sur la ligne 90 Ath-Jurbise. 
Comme en témoigne l'état de la voiture de marque VW Tiguan, le choc a été d'une violence inouïe. Après avoir percuté de plein fouet le camion-grue, le véhicule a été littéralement projeté vers l'arrière, avant de s'immobiliser en travers de la route. A son bord se trouvaient quatre personnes âgées d'une vingtaine d'années. 
"Les deux occupants qui se trouvaient à l'arrière ont pu s'extraire seuls de la voiture avant de s'affaler sur le bas côté de la chaussée. Quant au conducteur et son passager avant, il a fallu les désincarcérer. Tous les quatre étaient conscients au moment d'être pris en charge par les services de secours", témoigne le sergent Vanwielendele des pompiers de Chièvres. Ces derniers ont procédé à la désincarcération ainsi qu'au balisage, de même qu'au nettoyage de la chaussée jonchée de débris. 
A l'heure d'écrire ces lignes, la N56 entre Brugelette et le carrefour de la Chasse Royale étaient toujours fermée à la circulation afin de permettre aux policiers de la zone Sylle et Dendre d'établir les constations d'usage. Un représentant du parquet est également descendu sur place. 
Sérieusemt blessés, les quatre occupants du véhicule accidenté ont été dirigés vers différents hôpitaux de la région  (Ath, Soignies et Mons) sans que l'on en sache plus sur la gravité de leurs blessures.