L'association Brugelette en Transition (BET) ouvrira pour la première fois ce week-end sa grainothèque au public. Une première permanence aura lieu ce samedi 3 avril, de 10h à 12h, sur le site de la bibliothèque de Brugelette et dans le respect des règles sanitaires. "L'objectif premier de ce projet consiste à échanger des graines de fleurs et de légumes mais également à parteger de précieuses informations sur le jardinage et les modes de cultures", expliquent les membres de ce collectif citoyen actif depuis fin décembre 2018.

Ces derniers démarrent avec un solide stock de graines à donner et à échanger grâce à un don de La pépinière de Tournai. La permanence programmée ce week-end permettra d'expliquer aux personnes désireuses d'accéder à la grainothèque les modalités de son fonctionnement. Celle-ci fonctionnera sur la base d'un échange libre et non monétaire.

Il sera à la fois possible pour les utilisateurs d'emporter des graines (trois sachets maximum) mais aussi d'en déposer afin de faire perdurer ce troc sans oublier de mentionner leur provenance, le nom de la variété de la plante et la date de récolte. Ceux qui veulent en savoir davantage trouveront dans le dernier numéro printanier du bulletin communal un mode d'emploi plus détaillé sur cette grainothèque et le mouvement dans lequel elle s'inscrit. Voilà un projet parmi d'autres qui apporte sa pierre à la transition, au partage et pourquoi pas à une plus grande résilience de notre société grâce à une autonomie alimentaire qui passe aussi par ces petites graines permettant de cultiver d'excellents légumes dans son potager et de faire pousser de jolies fleurs dans son jardin.

Les dates des prochaines permanences sont d'ores et déjà fixées et seront animées par un(e) bénévole de Brugelette en Transition en collaboration avec la bibliothèque communale qui prend part à la démarche en accueillant dans ses murs la grainothèque. Celles-ci se dérouleront respectivement les 10 avril, 17 avril, 25 avril et 2 mai.

Le groupe BET regroupe des personnes de l'entité et des environs aux profils très diversifiés. On y trouve des scientifiques, des animateurs, des apiculteurs, des guides composteurs, des herboristes, des jardiniers, des musiciens, des artistes-peintres, des artisans (céramistes, vanniers), des bricoleurs ou encore des inventeurs et des rêveurs. Tout ce petit monde se réunit à intervalles réguliers pour réinventer, réimaginer et construire des alternatives à la société actuelle qui, depuis la révolution industrielle, détruit les écosystèmes, épuise les ressources et creuse les inégalités sociales tout en mettant en péril la survie même de l'humanité.

Depuis sa création, ce collectif citoyen a déjà organisé de très nombreuses activités (atelier de fabrication de savons, etc.) et multiplie les actions de sensibilisation, notamment dans les établissements scolaires et sur des thématiques très variées comme par exemple le sauvetage des batraciens sur les routes lors de la période de migration et de reproduction.

Parmi les actions à venir, figurent la réhabilitation de sentiers, le développement d'un réseau de jardins ouverts dans un souci de partager des connaissances, des marches à thèmes, la création d'un marché des producteurs locaux et même un bal folk. Autant de projets porteurs d'espoir pour un avenir meilleur dont vous pourrez suivre l'évolution et la concrétisation sur la page Facebook de l'association Brugelette en Transition.