Wannebecq Michel Janssens reporte son périple.

Le 1er mai dernier, Michel Janssens aurait dû s’élancer depuis son village de Wannebecq (Lessines) sur les sentiers de la Via Francigena, un périple à pied de 2 400 km devant le mener jusqu’en Italie.

C’était sans compter sur la crise sanitaire du coronavirus qui a durement frappé le territoire transalpin. Les incertitudes concernant la réouverture des frontières européennes à l’époque où son départ était prévu ont contraint notre marcheur philanthropique ayant fait plusieurs fois Saint-Jacques de Compostelle à postposer d’un an son projet initial.

En lieu et place, Michel Janssens se mettra en route le 1er juillet prochain sans sortir de ses frontières pour accomplir un tour de Wallonie et ce, toujours en faveur d’une noble cause, à savoir récolter des fonds au profit de la fondation contre le cancer via cette marche parrainée.

" Je n’avais pas envie de me retrouver coincé quelque part suite à un nouveau pic épidémique. Mon projet de longue marche vers le Monte Sant’Angelo en Italie attendra 12 mois supplémentaires mais n’est pas annulé ", assure celui dont on peut suivre les aventures pédestres et caritatives sur sa page Facebook baptisée " En chemin pour un monde meilleur et plus humain" .

B.D