Les vacances de carnaval ont débuté un peu plus tôt que prévu pour les enfants fréquentant l'école communale Le Grand Vivier. Ces derniers jours, plusieurs cas de coronavirus ont, en effet, été détectés au sein de l'établissement scolaire situé à deux pas de la Grand-Place, juste en face de l'administration communale. 

"La semaine dernière, il avait déjà fallu fermer les classes des quatre premières années primaires après la contamination d'un élève. Hier, la décision a été prise de mettre tout le monde en quarantaine. Plusieurs membres du personnel de l'accueil temps libre ont à leur tour été infectés et testés positifs, de même qu'un autre écolier", commente Laurence Feron. 

Et l'échevine de l'Enseignement d'ajouter que les contacts ayant donné lieu à ces contaminations ont eu lieu entre les bulles. Afin d'empêcher la propagation du virus et l'émergence de foyers épidémiques au sein de cette école fréquentée par plus d'une centaine d'élèves, il a été décidé en concertation avec le centre de promotion de la santé scolaire (PSE) de suspendre préventivement lundi en fin de matinée tous les cours tant dans les sections maternelles que primaires. Ceux-ci ne reprendront qu'après les congés de carnaval. Les institutrices ont aussitôt prévenu les parents pour qu'ils viennent récupérer leurs rejetons. 

"L'an dernier, nous avions déjà dû fermer l'une ou l'autre classe sur différentes implantations du réseau communal de l'entité mais c'est la première fois depuis le début de la crise sanitaire que nous sommes amenés à devoir fermer complètement une de nos écoles", indique encore Laurence Feron. 

Fermée depuis plusieurs jours pour les mêmes raisons, l'école libre Saint-Joseph a, quant à elle, pu rouvrir ses portes ce mardi matin.