Malgré la répétition des contrôles avec radar sur le territoire de la zone de police Sylle et Dendre, trop nombreux sont les automobilistes qui continuent à ne pas respecter les limitations de vitesse. En attestent les derniers chiffres communiqués par la zone de police qui couvre ce vaste territoire géographique allant d'Enghien à Silly en passant par Chièvres, Brugelette, Lens et Jurbise. 

Sur les 209 véhicules contrôlés le samedi 30 janvier, en matinée, dans la rue Warrissaet, 92 étaient en infraction et circulaient au-dessus des 50km/h. Un conducteur a été flashé à 78km/h. Le même jour, le long de la chaussée d'Ath, à Enghien, 30 véhicules circulaient là aussi beaucoup trop vite sur les 347 ayant fait l'objet d'un contrôle. Un automobiliste a été flashé à 122km/h alors que la vitesse y est limitée à 90km/h.

Le dimanche 31 janvier, la zone de police Sylle et Dendre a procédé à de nouveaux contrôles. Notamment dans la rue de Bauffe, à Brugelette, où plus de la moitié des véhicules (146 sur 215) dépassaient la vitesse autorisée de 50km/h. La "palme" si l'on peut dire revient à un conducteur qui roulait à 109km/h. 

Le long de la rue de Leuze à Chièvres où le 50km/h est également en vigueur, un excès de vitesse a été constaté chez 25 des 59 automobiliste contrôlés, le plus élevé étant de 81km/h. Du côté de la chaussée de Soignies, à Silly, 191 des 448 véhicules soumis à un contrôle enfreignait tout autant la limitation avec une vitesse maximale enregistrée de 99km/h. 

Ces opérations de contrôle se sont poursuivies le lundi 1er février dans l'entité de Chièvres et plus précisément à la rue de la Liberté (zone 50). Sur les 66 véhicules ciblés, cinq étaient en infraction avec une vitesse maximale de 61km/h. A Silly ensuite, la rue Warrissaet (50km/h) a été le théâtre de nouveaux contrôles qui ont mis en évidence des vitesses excessives chez 115 des 197 conducteurs contrôlés.  L'un d'eux circulait 35km/h plus vite que la vitesse permise. La police a encore utilisé le radar sur la chaussée d'Ath, à Enghien, prenant en défaut 22 véhicules sur les 502 contrôlés. Un automobiliste a été flashé à 100km/h sur ce tronçon où la vitesse est limitée à 90km/h. 

En plus d'écoper d'une lourde amende, certains conducteurs devront aller s'expliquer devant le juge et risquent une déchéance temporaire de leur permis de conduire.