Après l'annonce du non-lieu à l'égard de Jacques Dupire, ancien bourgmestre ff de Frasnes, accusé en 2019 par le MR et le collège communal de faux en écritures, de nombreux citoyens se sont mobilisés afin de le féliciter. Ce rassemblement, devait se dérouler à l'Hôtel de Ville de Frasnes, juste avant le conseil communal de ce jeudi soir, a été modifié à la dernière minute. Effectivement, à la suite d'une suspicion de cas de Covid dans le chef d’un membre du Conseil communal de Frasnes-lez-Anvaing, le Conseil communal en présentiel a été remplacé par une séance en visioconférence à la même heure. C'est donc au domicile du médecin généraliste que quelques citoyens de l'entité de Frasnes se sont rendus pour célébrer l'annonce. 

"Je ne m'attendais pas du tout à ce geste de la part des citoyens Frasnois. J'ai été félicité et je tiens à les remercier pour cette délicate attention ainsi que toutes les personnes qui ont toujours cru en moi. Cela prouve bien que cette affaire a engendré beaucoup d'émoi auprès de la population. Pour les personnes présentes hier soir et pour beaucoup d'autres, c'est un véritable soulagement", précise Jacques Dupire.

© D.R.

Lors de ce Conseil communal, l'opposition et plus précisément le parti Horizon Citoyen, a souhaité interpeller la bourgmestre Carine De Saint-Martin concernant le non-lieu prononcé par la justice à l'égard de Jacques Dupire. Toutefois, cette dernière n'a pas voulu s'étendre sur le sujet et reviendra avec des réponses dans les 15 jours. 

"Je suis déçu de cette équipe avec laquelle je pensais bien m'entendre. Avec cette annonce de la justice, je pensais que les personnes du parti allaient s'excuser et reconnaître leurs torts. Toutefois, cela n'a pas été le cas, elles ne reconnaissent pas leurs erreurs et c'est relativement dommage", conclut Jacques Dupire.