Pays Vert De nombreuses rues enghiennoises vont être rénovées.

Bonne nouvelle pour la cité d’Arenberg et ses habitants. Dans le cadre du plan d’investissement communal portant sur la période 2019-2021 qui vient d’être soumis au vote des mandataires locaux, la Ville va bénéficier d’un subside important de 523 000 € pour entreprendre la réfection de nombreuses voiries situées dans son centre.

"Cette aide régionale représente environ 50 % du montant global des travaux qui dépasse la barre du million d’euros (1 041 000 €)", précise Jean-Yves Sturbois, échevin chargé des Travaux (Enghien en Mouvement). Cet ambitieux programme de rénovation urbaine (PIC) va profiter dans un proche avenir à plusieurs artères enghiennoises ayant subi les outrages du temps.

Parmi celles-ci, mentionnons la rue Nuit et Jour, la rue Général Leman, la rue des Déportés, la rue du Village, la rue de la Fontaine à la Louche, la rue de la Houille, sans oublier la rue des Éteules, cette dernière étant dans un état de détérioration plus avancé que les autres.

Elle est même devenue quasi impraticable selon le conseiller Geoffrey Derycke (Ensemble Enghien/CDH).

Ce dernier s’inquiète principalement de l’état des trottoirs qui ne facilite pas les déplacements des personnes à mobilité réduite ni des personnes âgées.

"C’est bien la raison pour laquelle la rue des Éteules est prioritaire sur les autres voiries reprises dans ce PIC mais le dossier est complexe en raison des travaux d’égouttage à réaliser et qui sont du ressort de l’intercommunale Ipalle. Un nouvel appel d’offres a été lancé car celle que nous avons reçue a été jugée trop élevée", commente Jean-Yves Sturbois.

Le bourgmestre Olivier Saint-Amand (Ecolo) a apporté quelques précisions en indiquant que le chantier devrait démarrer à la fin de l’été. "À ce stade, nous attendons que l’intercommunale Ipalle désigne l’entrepreneur pour l’égouttage. Concernant la remise à neuf de la voirie proprement dite, l’entreprise qui s’en occupera a été désignée voici déjà un an", conclut le maïeur.