La ville d’Enghien et sa caserne des pompiers sont rattachées à la zone de secours Hainaut Centre. Après cinq années de bonne et franche collaboration, les villes de Mons et de La Louvière ont décidé de rompre l’unanimité qui existait dans l’adoption d’une clé de répartition des dotations communales.

Par conséquent, c’est le gouverneur de la province de Hainaut qui a la responsabilité de fixer lui-même cette clé de répartition. "L’arrêté du gouverneur pris en date du 14 décembre dernier réserve un sort très favorable aux deux communes qui ont pourtant débranché la prise ! A l’inverse de toutes les autres, elles bénéficient en effet étrangement des choix du gouverneur qui fait la part belle au seul critère de la population (96,5% de sa clé de répartition)", s'étonne le bourgmestre Olivier Saint-Amand (Ecolo). 

Et le maïeur d'ajouter que pour la cité d'Arenberg, cette décision aura un impact de 70.000€ ! A l’instar de la ville d’Enghien, les nombreuses communes préjudiciées par cette décision jugée inéquitable et très peu motivée ont décidé d’introduire un recours auprès du ministre de l’Intérieur.