La version adaptée du festival LaSemo se dessine une programation à la fois très attractive et originale pour son édition du 9, 10 et 11 juillet prochain. Après Saule, Claire Laffut, Les Déménageurs, Kid Francescoli et la La Rue Kétanou, les organisateurs du festival enghiennois - rebaptisé pour l'occasion Ceci n'est toujours pas LaSemo - viennent de dévoiler plusieurs nouveaux noms.

Entre découvertes et tubes ensoleillés, L'Impératrice, La Yegros, Comète et David Numwami viennent compléter l'affiche de cette édition spéciale compte-tenu de la crise sanitaire et de certaines contraintes qui demeurent d'actualité. A cette programmation musicale éclectique viendront s'ajouter des spectacles d'art de rue, des conférences sur diverses thématiques en lien avec le développement durable et de multiples autres activités familiales susceptibles de faire le bonheur des 7 à 77 ans. 

Coup de projecteur sur les artistes supplémentaires qui se produiront au coeur du domaine d'Arenberg. Commençons par L'Impératrice, un des groupes-phares de la nouvelle scène pop française qui viendra régner sur scène le samedi 10 juillet en distillant un savoureux mélange d'indie pop, de disco funk et de pop rétro tout en associant parfaitement l'instrumental et le chant. 

Dans un tout autre style, le parc communal accueillera le même jour La Yegros, une talentueuse artiste aux influences latines qui délivre un savant mélange de musique urbaine et de cumbia, le tout avec une énergie contagieuse et une voix renversante. Le dimanche 11 juillet, David Numwami enverra ses beats avec des musiques envoûtantes et réconfortantes, le tout enrobé de bons mots apportant un nouveau souffle à la scène bruxelloise. 

Lors de la première journée du festival, le vendredi 9 juillet, c'est le groupe belge Comète qui enflammera les planches pour un concert familial pop-rock qui ravira autant les enfants que leurs parents. Ce mardi 15 juin, sur le coup de midi, la billetterie en ligne ouvrira sur le site officiel du festival: www.lasemo.be 

Covid oblige, les organisateurs ont adapté le format de l'évènement en proposant des tickets selon deux tranches horaires. En journée de 9h à 16h et en soirée de 17h à minuit avec une jauge de 2.500 personnes par créneau pour une capacité d'accueil de 15.000 festivaliers sur l'ensemble des trois jours. 

Plusieurs vagues de ventes sont prévues. Les 250 premiers tickets pour une demi-journée seront vendus au prix de 39,99€ pour les adultes et 15,99€ pour les enfants en dessous de 18 ans. Mettant les familles au cœur du projet, Ceci n'est toujours pas LaSemo acceuillera les bébés de moins de 3 ans gratuitement. Signalons encore qu'aucun coronapass, test négatif ou preuve de vaccination ne sera demandé aux festivaliers pour accéder au site du festival. 

Si un camping ne sera pas organisé cette année, des navettes seront affrétées, en revanche, pour ramener le public vers les grandes villes de Belgique en fin de soirée. Toutes les infos pratiques seront communiquées ultérieurement sur la page Facebook du festival.