Une partie du pays vit des moments difficiles suite aux intempéries de ces derniers jours.
 De nombreuses conséquences immédiates en découlent avec notamment une organisation de camps des mouvements de jeunesse fortement perturbée.

Rapidement, la fédération des scouts a décidé d’évacuer les camps dans les provinces touchées de plein fouet par ces inondations meurtrières tout en annonçant l’interdiction de départ pour les nouveaux. Ce sont par conséquent des dizaines de responsables de mouvements de jeunesse comptabilisant des milliers d’enfants qui cherchent activement une solution afin de permettre aux jeunes d’organiser tout de même ce moment annuel important pour la vie d’un scout ou d’un patronné.

A Enghien, les responsables de Nautisport ont tenu eux aussi à apporter leur pierre à l'édifice du formidable élan de solidarité qui s'est mis en place pour venir en aide aux victimes directes de ces terribles inondations mais aussi de beaucoup d'autres qui en subissent les dommages collatéraux. 

Il faut savoir que le complexe sportif enghiennois dispose de larges superficies aux abords de ses infrastructures. "Via des parents, nous avons appris que des scouts de la région de Saintes (Brabant Wallon) étaient à la recherche d'un terrain après avoir dû annuler leur camp dans la province de Luxembourg. En accord avec les autorités cmmunales, Nautisport a aussitôt répondu favorablement à leur demande en leur permettant d'occuper une parcelle qui accueille habituellement les campeurs du festival LaSemo ou encore des gens du voyage", explique Davy Jurca, administrateur de la régie communale autonome en charge de la gestion du centre sportif de la cité d'Arenberg.  


En bordure d’un incroyable terrain de jeu qu’est le parc communal, 45 jeunes et leurs encadrants ont planté leur campement pour une quinzaine de jours. Dès le feu vert de la Ville, la direction de Nautisport a œuvré pour les accueillir dans les meilleures conditions possibles tout en veillant à garder l’esprit spartiate d’un camp de scoutisme.