A l’instar du festival des arts de la rue (Les Petits Sorts) qui aurait dû se tenir prochainement dans la cité des Géants, d’autres rendez-vous très populaires programmés au cours des semaines à venir ne pourront avoir lieu en raison de la persistance de la crise sanitaire et des restrictions qui en résultent, sans parler des incertitudes quant à l’évolution de celle-ci.

Les 16, 17 et 18 avril prochains, le parc communal d’Enghien aurait dû accueillir la traditionnelle foire de jardin qui, au fil des ans, est devenue un événement incontournable pour tout ceux qui ont la main verte.

Drainant habituellement plusieurs milliers de personnes sur un week-end, ce salon du jardinage qui rayonne bien au-delà des frontières du territoire enghiennois lance tous les ans à pareille époque la ronde des festivités autour des plantes belges. Comme l’an dernier hélas, l’épidémie contraint les organisateurs à annuler l’édition 2021 de la foire de jardin, du moins aux dates initialement prévues.

Ces derniers gardent néanmoins espoir et invitent leurs fidèles visiteurs à bloquer dès à présent dans leur agenda les dates du 11, 12 et 13 juin. Malgré ce report, les pépiniéristes et autres exposants restent eux aussi motivés à l’idée de retrouver leur clientèle dans le cadre verdoyant du domaine d’Arenberg.

Encore un peu de patience et celle-ci aura l'occasion de découvrir de nouvelles plantes aux floraisons plus tardives mais également les dernières tendances en matière de décoration et d’aménagement de jardin. Comme ce fut le cas par le passé, ce salon en plein air sera rehaussé par la présence de nombreux artisans passionnés.

Temps fort du calendrier ellezellois mais dans un tout autre registre, le toujours imité mais jamais égalé marché aux puces est, lui, carrément reporté à 2022. Son maintien n'est pas compatible avec les règles de distanciation sociale et d’hygiène toujours en vigueur. Autant de contraintes qui obligent le comité organisateur à l’annuler pour la seconde année consécutive.