Par le biais des membres de son conseil d'administration, le cercle royal archéologique d'Enghien (CRAE) a décidé de solliciter auprès de la Région Wallonne l'inscription de l'ensemble architectural de la rue des Augustins sur la liste de sauvegarde. Il s'agit, en effet, de la dernière rue de la cité d'Arenberg à garder un caractère patrimonial exceptionnel comportant un nombre important de bâtiments du 18ème siècle. 

Le long de cette rue relativement étroite située dans le bas de la Ville subsistent notamment deux façades classées, la façade de la chapelle des Augustins ainsi que la façade et le porche du couvent des Clarisses. On y trouve également deux maisons inscrites sur la liste des immeubles remarquables. A l’extrémité de la rue, au n°22 de la rue de la Fontaine, l’ancien vicariat de style Louis XVI datant du 18ème siècle, complète le tableau. Cet édifice qui est également classé abrite de nos jours la cure. 

"Avec les autres immeubles de la rue des Augustins, l’ensemble est harmonieux et mérite attention. En inscrivant celle-ci sur la liste du patrimoine majeur de Wallonie, nous garantissons aux futurs projets d'être respectueux de son caractère et à terme le maintien d’une harmonie", commente Marc Vanderstichelen, président du cercle royal archéologique. 

Dans le cadre de cette demande de reconnaissance qui fait suite à un projet de construction à la rue des Augustins d'une maison de repos de 82 appartements et studios, le CRAE entend mobiliser au travers d'une pétition ses 330 membres mais aussi les riverains et l'ensemble de la population locale afin que celle-ci ait toutes les chances d'aboutir.