Dans la cité d’Arenberg, ils sont désormais plus d’une centaine à toucher le revenu d’intégration sociale.

Une page de la vie politique enghiennoise s’est tournée, jeudi soir, lors du conseil communal qui a acté la démission de Bénédicte Linard (Ecolo) en sa qualité de première échevine. Chaleureusement applaudie par l’ensemble des mandataires, la nouvelle députée wallonne a pris la parole après la prestation de serment de son remplaçant, Pascal Hillewaert. Suite à la montée de l’extrême droite flamande, l’intéressée a notamment insisté sur le fait que les hommes et les femmes exerçant une fonction politique mais aussi les médias ainsi que le public avaient un rôle important à jouer pour réinventer la démocratie et la préserver.

Les élus enghiennois sont ensuite entrés dans le vif des débats avec l’examen des comptes 2018 du CPAS. Ces derniers ont été présentés par la nouvelle présidente de l’institution, Dominique Eggermont.

Sur le plan purement financier, les comptes portant sur l’exercice 2018 se soldent par un boni ordinaire de 39 274 € alors que l’intervention communale se stabilise autour des 2,594 millions, et ce malgré une augmentation de l’aide sociale et des dépenses de personnel. La dotation annuelle de la Ville en faveur du CPAS représente un coût annuel de 186 € par habitant.

Même dans une ville aisée comme Enghien, on constate une hausse exponentielle du nombre de bénéficiaires (104) du revenu d’intégration sociale (RIS). "Au cours des huit dernières années, le coût des RIS est passé de 394 000 € en 2011 à 899 000 € en 2018. Il en résulte davantage de travail pour les services sociaux. Une personne est venue renforcer l’équipe pour alléger certaines tâches administratives", commente Dominique Eggermont.

Au niveau de la crèche (54 enfants), la hausse du déficit s’explique par la diminution de la quote-part des parents. L’an dernier, le CPAS, qui compte également une maison de repos (180 lits), 27 habitations sociales et deux locaux pour les sans-abri tout en préparant 300 repas par jour, a traité 400 dossiers.