À l’heure où le nombre de contaminations et d’hospitalisations liées au Coronavirus repart à la hausse en Belgique mais aussi bien au-delà de nos frontières, certaines communes estiment nécessaires et urgents de renforcer les mesures sanitaires pour tenter de contenir l’épidémie, voire de les harmoniser avec celles imposées par les autorités fédérales, régionales et provinciales.

C’est le cas à Enghien où un nouvel arrêté du bourgmestre entrera en vigueur à partir de ce lundi 12 octobre. Jusqu’ici, les autorités locales rendaient obligatoire le port du masque uniquement dans le centre-ville. Autrement dit sur l’axe traversant la cité d’Arenberg depuis la fontaine de la Dodane jusqu’à la gare en passant par les rues commerçantes et la Grande-Place où la densité humaine est la plus importante.

Le collège enghiennois vient de décider d’élargir le périmètre urbain justifiant l’utilisation du masque suite aux nouvelles consignes du gouverneur de la province de Hainaut. Pour rappel, ce dernier l’impose désormais 1h avant les cours et 1h après dans un rayon géographique de 200m autour des écoles situées sur le territoire hennuyer.

“En sachant qu’Enghien voit transiter chaque jour 3500 élèves répartis sur sept implantations scolaires, le périmètre défini par le gouverneur couvre quasiment notre centre-ville dans sa totalité”, explique Olivier Saint-Amand (Ecolo)

C’est pourquoi dès ce lundi, dans le but de clarifier davantage le message à faire passer par rapport à ce dispositif communal et provincial, porter le masque sera une obligation de 7h30 à 18h dans tout l’intra muros et même au-delà jusqu’au collège Saint-Augustin.

“Il s’agit d’une contrainte supplémentaire en journée mais par contre, après 18h, le port du masque est laissé à l’appréciation de chacun dans la mesure où il n’y a plus beaucoup de monde en rue”, ajoute le bourgmestre.

Ce dernier insiste encore sur le fait que la police renforcera sa présence pour faire respecter ces nouvelles règles, notamment auprès des jeunes scolarisés à Enghien.